Trophées Ecommerce

GL

Guillaume Lachenal

Miliboo

CEO

Présentation

Guillaume Lachenal n’est pas un entrepreneur comme un autre. Il n’a pas non plus le profil classique du dirigeant d’une société web. Pas d’écoles de commerce ou d’ingénieur, ni même le bac, mais une fibre d’entrepreneur et un sens des affaires très fort. « Le côté entrepreneurial est maladif chez moi, plaisante-t-il. J’ai monté des entreprises toute ma vie. » Passionné d’informatique, il crée sa première société à 20 ans… mais dans les années 90. Dans les années 2000, après l’achat d’une maison, il réalise qu’il existe peu de sites d’ameublement en ligne. « Ce marché du meuble n’était quasiment pas adressé sur internet, pointe le dirigeant. Vente-Unique, d’où son nom, ne proposait alors qu’un seul produit par semaine. Et contrairement à l’informatique, le meuble – secteur de plusieurs dizaines de milliards de chiffre d’affaires – permet encore de réaliser d’importantes marges. » Miliboo naît en 2005. « J’ai supprimé toute la chaîne d’intermédiaires en traitant en direct avec les usines, principalement en Asie. Nous concevons et distribuons nos produits sans tiers », explique ce patron hyperactif. Des prix compétitifs et une expédition en 24-72h complètent la réussite du modèle. Seize ans plus tard, Miliboo réalise un bénéfice net de 1,8 million d’euros en 2020, après une introduction en Bourse en 2015. Les ventes en ligne ont bondi de 37 % pour un chiffre d’affaires de 41 millions d’euros pour l’exercice 2020-21 (clôturé en avril dernier). Et une marge à faire pâlir nombre de distributeurs : autour de 63 %. « Nous maîtrisons parfaitement toute la chaîne et c’est le plus difficile, souligne Guillaume Lachenal. Notre taux de marge ne cesse de s’améliorer. Miliboo a été taillée pour faire plusieurs dizaines de millions de ventes, voire plusieurs centaines. » Entre-temps, le dirigeant « aux 1001 idées » s’est lancé dans le retail physique en ouvrant des boutiques connectées à Lyon et à Paris, dont la dernière en juin, dans le quartier de Rivoli en plein renouveau. « Nous sommes arrivés à un réglage entre le site e-commerce, les magasins, la gestion des flux, qui marche très bien. » Le dirigeant envisage l’ouverture de nouveaux flagships dans les grandes villes françaises (Marseille, Nice, Bordeaux, Lille). « Néanmoins, notre objectif n’est pas de créer un réseau de 50 boutiques, précise-t-il. Nous ouvrirons de manière opportuniste si nous trouvons de beaux emplacements. » Cette année, Miliboo prévoit d’augmenter sensiblement la profondeur de gammes de certains produits (actuellement 2 300 références). « Depuis trois ans, notre croissance s’est faite sur un périmètre constant en termes de catalogue, pointe le dirigeant. Nous allons rajouter quelques centaines de références notamment dans le mobilier de jardin – générateur de chiffre d’affaires –, ou le mobilier pour enfants. » Guillaume Lachenal n’est pas près de s’arrêter !

Les Personnalités Ecommerce 2021 en vidéo

Chargement