Trophées Ecommerce

NM

Nathalie Mesny

Monoprix Online

Directrice Générale Excécutive en charge de Sarenza et de Monoprix.fr

Présentation

Dans le milieu du digital, inutile de présenter Nathalie Mesny. Son CV parle pour elle. « Le fil rouge, c’est le client sous toutes ses facettes », résume cette patronne à l’énergie communicative. Après avoir officié dans le temple du marketing chez Unilever, elle poursuit sa carrière durant dix ans au sein de Carrefour à différents postes de direction. Puis, elle prend la direction d’Oxybul Eveil et Jeux, avant de retrouver le groupe Carrefour en tant que CEO de Rue du Commerce (racheté alors par le distributeur). En 2019, nouveau cap pour Nathalie Mesny. Le groupe Monoprix fait appel à cette spécialiste du digital pour accélérer sa transformation et diriger sa nouvelle filiale. Un poste nouvellement créé de directrice générale exécutive de Monoprix Online, entité regroupant l’ensemble des ventes en ligne du Groupe (alimentaire, beauté et mode) à la suite du rachat du pure player Sarenza. « J’ai la chance de gérer simultanément trois types de modèles très différents : l’e-commerce alimentaire avec Monoprix Plus, celui du commerce en ligne omnicanal pour la partie mode, beauté et maison et le pure player spécialiste de la chaussure et du prêt-à-porter », souligne-t-elle. Un scope très large. Arrive alors la crise sanitaire. « 2020 a été une année très particulière, l’e-commerce a évidemment explosé, explique cette dirigeante sans langue de bois. Nous avons dû nous réinventer, innover. Nous avons surtout réussi à écouter nos clients non pas comme des “dépenseurs” d’argent en alimentaire, mode ou chaussures mais comme des personnes se retrouvant confrontées à des difficultés terribles. » Parmi les initiatives marquantes, Monoprix a été le premier à lancer un “portail blanc”, un service de livraison prioritaire à destination du personnel soignant étendu lors du deuxième confinement (en novembre) aux personnes vulnérables. « Nous avons traité 15 000 commandes pendant les deux mois du premier confinement, souligne Nathalie Mesny, également présidente d’une association de patients insuffisants rénaux dialysés, Renaloo. Nous avions un devoir de citoyen, cela a dépassé la marque et même le business à court terme. » La même année, Monoprix inaugure un centre de distribution de 36 000 m2 “O’Logistique” entièrement robotisé via la solution clé en main de l’acteur britannique Ocado pour une livraison à J+1 (sept jours sur sept) et dans un créneau d’une heure. « Un assortiment (28 000 références) et une amplitude horaires les plus larges du marché. » D’ici fin 2021, le distributeur ambitionne les 15 % de chiffre d’affaires dans le commerce en ligne alimentaire. « Nous devons devenir le leader en Ile-de-France via la livraison domicile », pointe-t-elle. La feuille de route de la dirigeante est chargée. Autres objectifs ? « Achever l’ensemble des services omnicanaux pour la mode et puis poursuivre le développement et rayonnement de Sarenza. »

Les Personnalités Ecommerce 2021 en vidéo

Chargement