Trophées Ecommerce

EP

Elodie Perthuisot

Carrefour

Executive Director E-Commerce, Data and Digital Transformation

Présentation

Janvier 2018, le P-dg Alexandre Bompard annonce son plan de transformation “Carrefour 2022” avec la forte ambition de devenir le leader de l’e-commerce alimentaire en France, en réalisant un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros. Le défi est de taille pour le distributeur en retard dans sa transformation omnicanale. Élodie Perthuisot, alors chez Fnac Darty, rejoint Carrefour en tant que directrice marketing et clients. « Quand vous avez goûté à la transformation [aux côtés d’Alexandre Bompard], vous avez envie d’embrayer, pointe-t-elle. Ce premier poste m’a permis de comprendre le fonctionnement de la grande distribution et de poursuivre les sujets omnicanaux et digitaux. » Un an et demi plus tard, elle devient également directrice exécutive e-commerce et supply chain pour la France, et conduit le développement accéléré du commerce en ligne. Elle pilote à ce titre l’activité des drives et services de livraison, et dirige les équipes digitales de Carrefour en France, tout en conservant ses anciennes fonctions. Puis en mars 2021, Élodie Perthuisot est nommée directrice e-commerce, data et transformation digitale à l’échelle du Groupe. Une ascension plutôt évidente pour cette dirigeante dont les fonctions ont toujours été très omnicanales (France Billet, Fnac Darty, etc.). « Je suis tombée dans le digital quand j’étais petite », plaisante-t-elle. Les résultats sont probants. En 2020, le distributeur a enregistré un chiffre d’affaires de 78,6 milliards d’euros, en hausse de 7,8 %, sa meilleure performance depuis une vingtaine d’années. L’e-commerce alimentaire a augmenté de plus de 70 % dans le volume d’affaires, à 2,3 milliards d’euros, et le NPS en hausse de 20 points. « Cette crise sanitaire a stimulé la créativité et l’innovation via le lancement de services innovants pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs », précise-t-elle. Effectivement, les annonces se multiplient : partenariats avec Uber Eats et Deliveroo, Pickup drive et consignes automatiques avec La Poste (possibilité de retirer ses commandes alimentaires et non alimentaires dans un lieu de proximité)... Et un objectif de 2 000 points de vente e-commerce d’ici la fin de l’année. Chaque magasin est libre de mettre en place le service le plus adapté à sa zone de chalandise (drive voiture, drive piéton, livraison à domicile, livraison express en une heure, etc.). Dernier projet phare, le lancement en juin de Carrefour Links, nouveau secteur d’activité centré sur la data. Cette plateforme vise à mieux répondre aux attentes des clients en créant des expériences plus personnalisées et pertinentes, en magasin comme en ligne. Les challenges pour Élodie Perthuisot sont nombreux mais la ligne directrice est claire. « L’enjeu est de comprendre l’évolution des comportements de nos clients dans les jours, les semaines, les mois qui viennent. Il va falloir continuer à s’adapter, répondre à ces évolutions. »

Les Personnalités Ecommerce 2021 en vidéo

Chargement